Articles - Shôjô

Daisy lycéenne à Fukushima

  |   1394  |  Poster commentaire  |  Shôjô  |  Shojo, Akata, Daisy lycéennes à Fukushima, Reiko Momochi, Centrale nucléaire

Daisy_Fukushima

 

Présentation : C’est un shôjô de Reiko Momochi retraçant l’histoire de Fukushima et édité par Akata, en deux volumes.

Personnages :

-          Fumi : Protagoniste du manga, elle nous fait découvrir sa vie avec sa famille face à la catastrophe de Fukushima. Malgré les difficultés, elle avance avec l’aide de ses trois meilleures amies : Moé, Ayaka et Mayu.

-          Mayu : Elle essaye toujours de blaguer, même si ses blagues tombent parfois à l’eau. C’est la fille d’un cultivateur de riz.

-          Ayaka : C’est l’otaku du groupe. Elle adore l’informatique.

-          Moé : Fille d’un riche député, elle a toujours cherché à casser cette image de richesse par tous les moyens.

Petit plus : Le titre « Daisy » est un titre porteur d’espoir et de renouveau, vous comprendrez certainement ce point de vue en le lisant.

 

Fumi_Daisy

 

Histoire :

Fumi a toujours vécu à Fukushima et lorsque la centrale nucléaire a explosé, elle a refusé de quitter son village.

On se retrouve dans le quotidien d’une jeune fille qui voit les gens partir, fuir. Les personnes qu’elle connaissait, ce village, n’existe plus.

Elle-même n’ose plus rien, de peur de mourir. Pourtant elle va devoir vivre avec ce poids, car Fukushima, c’est chez elle et elle refuse de partir.

On découvre la vie de milliers de personnes, et on ressent leur malheur, leur peur et leur douleur.

On ne peut qu’être touché par ce manga, car tout ceci est vrai. A l’heure actuelle, de l’autre côté du monde, des gens se battent pour vivre et garder leur liberté de mouvements et d’actions sur cette ville.

 

Daisy_Lyceenne

Mon avis :

C’est un manga lourd de portée, qui donne une nouvelle vision de Fukushima. On découvre ou redécouvre la vie de ces habitants ignorés de tous. Ils sont là et pourtant, on les considère comme n’existant plus. Peu importe où ils vont, quand ils disent le nom de leur ville, les gens frissonnent et les évitent. J’ai mal pour ce quotidien-là, et je ne trouve pas ça normal. Même si rien ne redeviendra comme avant, j’espère que tout va s’arranger pour eux. Ils arrivent à sourire et à rire et malgré ce poids sur leurs épaules, mieux que des héros, ils sont ceux qui restent dans leur village malgré la menace pour s’occuper de ce qui a toujours été leur « chez eux ».

 

Aspects positifs :

-          On découvre la vie à Fukushima, les difficultés des habitants qui y vivent, ce qu’ils ressentent

-          Alors que tous oublient cette catastrophe, ce manga nous rappelle qu’elle a bien existé et que des gens luttent pour survivre.

Aspects négatifs :

-          Je n’en ai trouvé aucun !

Critique : On ressent la douleur des habitants de Fukushima, de ceux qui ont dû fuir leur « chez eux ». C’est un manga fort qui nous pousse à réfléchir à cette catastrophe. Un manga à lire de toute urgence.

9/10

 

Citation : « Tu veux dire que ton père et toi… Vous considérez les gens de Fukushima comme…des pestiférés et qu’il ne faut surtout pas épouser les femmes de là-bas ? »